Projet 2008/2009

Projet Pérou

Ce projet s’est passé à Caucato, ville rasée par le séisme de 2007. Il a consisté en l’aide à la reconstruction de blocs sanitaires (douches et toilettes) avec le rétablissement de l’eau courante (accord avec la mairie de Caucato) ainsi que l’achat de médicaments pour la pharmacie du centre de consultation gratuite.

Projet 2010/2011

Projet Vietnam

Ce projet a consisté en la mise en place d’une AGR (Activité Génératrice de Revenus) pour l’autonomisation de puits construits pendants les deux années précédentes.

Projet Pérou

Ce projet s’est déroulé à Lima et a consisté en la prévention sanitaire et rénovation des centres sociaux de Lima qui accueillent les enfants des rues.

Projet 2009-2010

Projet Sénégal

Le projet s’est déroulé à Kolda en Casamance. Il y a eu la rénovation d’une maternité qui s’apelle « Sikolo » ( Environ 12000 € de travaux). Il y a eu le financement d’un spectrophotomètre pour le centre de santé de Kolda ainsi que le financement de matériel médical pour des centres de santé aux alentours de la ville (en collaboration avec l’ONG la Child Fund)

Projet Pérou (Cruette Alizée, Ballenghien Paquita, Chmielewski Marie-Charlotte, Waucquier Lydie, Leleu Astrid et Legrand Anaïs)

Le projet s’est déroulé à Pisco. C’est une région qui a été touchée par un séisme important en 2007.

Les actions de ce projet était donc la reconstruction d’un réfectoire et de sanitairesà l’école Maria Parado de Bellido dans la ville de San Clemente. Ils ont organisé une journée médicale pour les habitants du village de Caucato avec visite médicale et distribution de médicaments (Partenariat avec des médecins cubains). Enfin, il y a eu une sensibilisation à l’hygiène auprès des enfants de l’école Maria Parado.

Le partenaire local était l’association Pisco Sin Fronteras.

Projet 2012-2013

Projet Sénégal (Bailleul Simon, Lapeyre Louis, El-Fayoumi Mohamed, Kalamou Hawa, Desquiens Marion, Cenerentola Flavia)

Le but du projet était d’améliorer le taux de scolarisation améliorant les conditions de travail des élèves. Le projet s’est réalisé à Savoigne (dans la région de Saint-Louis). Les actions ont consisté en la reconstruction d’un mur autour de l’école, en la construction de latrines ainsi que la construction d’un bureau pour le directeur et d’une salle de réunion pour les professeurs de l’école.

Projet 2004-2005

Projet Cameroun

Le projet s’est déroulé à Manengolé et à Baré et a consisté en l’achat d’un groupe électrogène, de désinfectant, et d’essence. Il y a également eu la réparation du toit d’un dispensaire à Manengolé ainsi que l’achat d’un stérilisateur. Il y a aussi eu de la prévention réalisée avec des infirmiers auprès de la population locale. Les interventions se portaient sur le SIDA, le paludisme, et l’alimentation.

Projet Sénégal

Le projet s’est déroulé à Kolda en Casamance et à Ziguinchor dans des centres de santé.

Manque de renseignements et de traçabilité sur ce projet 

Projet 2007/2008

Projet au Burundi

Le projet a consisté dans un premier temps en des actions de prévention santé et hygiène auprès d’enfants scolarisés dans une classe faisant parti d’un camp de réfugiés dans la banlieue de Bujumbra. Il y a eu aussi l’achat fait sur place de fournitures scolaires, de vêtements pour les enfants de ce camp de réfugié.

La seconde partie du projet s’est réalisé à Ijenda dans un dispensaire. Les actions étaient l’achat de médicaments et de solutions de réhydratation  après l’évaluation des besoins de la pharmacie du dispensaire. Il y a eu aussi une commande de matériel médical après l’évaluation des besoins également. Enfin, le projet a permis de subventionner l’achat d’une machine à coudre pour une association d’aide à la réintégration pour des patients atteints du VIH.

La dernière partie du projet s’est déroulé à Rumonge en partenariat avec l’association  » Ecole Bon Avenir ». Le but de cet action était la construction d’une salle de classe mais aussi de la prévention santé sur les MST avec les écoliers.

Projets 2011/2012

Projet Bénin

Le projet concernait le village de Zé au Sud du Bénin.

Les membres de ce projet ont travaillé avec une association franco-béninoise: l’ASE (Actions pour la Santé et l’Education).                                                                Il y avait 4 objectifs dans ce projet:

  • Remplacer le groupe électrogène par des panneaux solaires
  • Construire un local d’alphabétisation pour q’un enseignant retraité bénévole puisse apprendre le français aux femmes Zé ( langue officielle au Bénin)
  • Installer une paillote au centre de transformation du manioc pour permettre le séchage du manioc pendant la saison des pluies
  • Apprendre aux jeunes enfants de Zé les gestes de premiers secours et effectuer des actions de prévention sur le paludisme, le SIDA, et les maladies liées à l’eau

 

Projet Cameroun (Delanoy Léa, Boullenger Léna, Derville Constantin, Bouquillon Juliette, Tournier Alexane, Wyts Justine)

Ce projet s’est réalisé à Bafoussam dans la région de Banengo. Il a consisté en la construction d’un château d’eau ( 2 citernes de 5000L)  ainsi que de la sensibilisation sur l’hygiène et la bonne utilisation de l’eau.

 

Projet Madagascar (Duquesne Marie, Mazereeuw Agnès, Mentre Joséphine, Raullet Gauthier, Parascandolo Fiona et Couvreur Louis-Antoine)

Le but de ce projet qui s’est réalisé à Tamatave était d’améliorer les conditions d’hygiène d’une centaine d’enfants des rues recueillis au sein du village:

  • Rénovation des latrines et des douches
  • Construction d’abris destinés au séchage et au lavage du linge
  • Prévention sur l’hygiène et achats divers pour l’hygiène

L’association partenaire était: Les enfants du soleil (association française)

Projet Pérou

Le projet s’est passé à Lima. Les actions ont été réalisées dans trois centres qui accueillent des enfants des bidonvilles de Lima dans le but de les scolariser pour accéder à une formation professionnelle.

Il y a eu la rénovation de centres pour éviter leur fermeture par l’état (mise au norme électrique, rénovation des dortoirs, alarme incendie ..). Des actions de préventions ont eu lieu par rapport à la nutrition, la sexualité et la puberté. Enfin, la mise en place d’une AGR qui consistait en l’achat de matériel pour réaliser des sacs, bracelets, porte-clefs avec la construction d’un stand pour vendre les objets.